L’Essaillon
Séderon, en Drôme provençale
« Entre la Tourre et lou Crapoun,
Ia moun païs, qu’ei Sederoun »
Alfred Bonnefoy-Debaïs

Etudier, préserver et faire connaître le Patrimoine Historique, Naturel et Culturel de Séderon et de sa Région

Lou Trepoun 08
Spécial Découverte
Anne-Marie BARRAS
Article mis en ligne le 16 septembre 2013
Paru dans notre revue : juin 1989
dernière modification le 13 décembre 2014
par BARRAS Anne-Marie
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : CC by-nc-nd

Comme nombre de nos adhérents le savent déjà, les travaux de réfection des trottoirs du village sont à l’origine d’une importante découverte historique.

En effet, la pelle mécanique, en action face à la poste, devant « Le jardin des délices », a brisé un récipient de terre cuite contenant un très grand nombre de pièces assez brillantes et très minces, qui se sont répandues dans la terre.

Les ouvriers et les curieux présents les ont ramassées sans se douter de leur valeur historique (encore que la nature du métal n’a pas dû échapper à certains...) et sans tenir compte du fait qu’ils lésaient la commune, propriétaire du sol, et donc l’ensemble de ses habitants.

La faible épaisseur de ces pièces (0,4 mm environ) pouvait peut-être laisser le doute quant à leur nature exacte, et l’on peut comprendre que certains qui n’avaient jamais vu de pièces de ce type aient pu être abusés.

Mais les rumeurs les plus diverses ont alors circulé dans le village au sujet de cette découverte. Tantôt il s’agissait de capsules de bouteilles ; tantôt de médaillons pour chevaux, tantôt de vieilles pièces de la dernière guerre... et même de boutons, mais jamais une pièce n’était montrée pour confirmation.

Heureusement, un de nos adhérents a permis leur identification en me confiant les 2 pièces qu’il avait pu se procurer.

Il s’agissait d’Écus d’Or du règne de François Ier (1515-1547) !

Devant l’importance de cette découverte, j’ai pris l’initiative de prévenir sans délai le service des Antiquités Historiques de la Région Rhône-Alpes dont nous dépendons, ainsi que les autorités locales.

M. Cossantelli, Conseiller Général, à qui j’avais pu montrer les pièces, a directement informé le Directeur Régional des Activités Culturelles qui a pris contact dès le lendemain avec M. le Maire.

Un appel à restitution par affichage a été décrété par M. le Maire qui rappelle la loi et laisse un délai pour le retour à l’amiable.

La restitution des pièces est en cours, et toutes celles que nous avons pu examiner confirment le caractère exceptionnel de cette découverte.

En plus de la valeur marchande qui doit revenir à la commune, cela va attirer sur Séderon l’attention d’historiens qui nous permettront de remonter un peu plus loin dans la connaissance de la vie locale.

Dès lors, notre association qui a pour but, d’après ses statuts, « d’Étudier, de Préserver et de faire connaître le Patrimoine historique, naturel et culturel de Séderon et de sa Région » a joué son rôle.

La Présidente de l’Essaillon
Anne-Marie Barras

Technique de fabrication des pièces de monnaie de cette époque

Elles étaient obtenues par laminage du lingot. Ces lames étaient ensuite découpées à l’emporte-pièce pour produire des rondelles appelées « flans ». Ces flans étaient enfin frappés au marteau de fer pour impression du décor.

Cette méthode explique la faible épaisseur des pièces de monnaie.

Dessin reproduisant les deux pièces qui ont permis l’identification
Ecu
Ecu
+FRANCISCVS:DEI:GRA:FRANCORVM:REX
(François, par la grâce de Dieu, Roi des Français)
+XPS:VINCIT:XPS:REGNAT:XPS:IMPERAT
(Christ vainc:Christ règne:Christ commande)
Ecu
Ecu
+FRANCISCVS:DG:FRANCOR:REX:BRITANIE:DVX
(François, par la grâce de Dieu, Roi des Français et Duc de Bretagne)
+DEVS:IN:ADIVTORIVM:MEVM:INTENDE:R
(Qu’ils soient honteux et confus, ceux qui en veulent à ma vie)
Dessins C. & P. BARRAS
Forum
Répondre à cet article

Calendrier

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.26